<h2>Nul n’est censé<br />ignorer <strong>Strada lex</strong></h2>

Strada Moniteur

Retour aux résultats
18/12/2015

2015-12-18 - Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 28 janvier 2015, conclue au sein de la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement, relative à l'actualisation des conditions salariales. - M.B. 2016-01-25


SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE

18 DECEMBRE 2015. - Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 28 janvier 2015, conclue au sein de la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement, relative à l'actualisation des conditions salariales (1)



PHILIPPE, Roi des Belges,
A tous, présents et à venir, Salut.
Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires, notamment l'article 28;
Vu la demande de la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement;
Sur la proposition du Ministre de l'Emploi,
Nous avons arrêté et arrêtons :
Article 1er. Est rendue obligatoire la convention collective de travail du 28 janvier 2015, reprise en annexe, conclue au sein de la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement, relative à l'actualisation des conditions salariales.
Art. 2. Le ministre qui a l'Emploi dans ses attributions est chargé de l'exécution du présent arrêté.
Donné à Bruxelles, le 18 décembre 2015.
PHILIPPE
Par le Roi :
Le Ministre de l'Emploi,
K. PEETERS
_______
Note
(1) Référence au Moniteur belge :
Loi du 5 décembre 1968, Moniteur belge du 15 janvier 1969.

Annexe
Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement
Convention collective de travail du 28 janvier 2015
Actualisation des conditions salariales
Convention enregistrée le 30 mars 2015 (sous le numéro 126221/CO/319)
La présente convention collective de travail est conclue afin de mettre les conventions collectives de travail existantes concernant les conditions salariales en conformité avec les dispositions de la directive européenne 2000/78/CE, supprimant les conditions d'âge relativement à l'acquisition d'ancienneté financière dans les barèmes applicables, d'une part, et, d'autre part, d'actualiser les dénominations en matière de formations et de qualifications.
La présente convention collective de travail modifie dès lors :
-la convention collective de travail du 1er mars 1994 relative aux conditions de rémunération dans le secteur des soins aux handicapés et de l'assistance spéciale à la jeunesse (numéro d'enregistrement 35658/CO/319 - arrêté royal du 17 mars 1995 - Moniteur belge du 22 avril 1995).
Article 1er. La présente convention collective de travail s'applique aux employeurs et aux travailleurs des établissements et services ressortissant à la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement de la Communauté flamande.
Par "travailleurs" on entend : tous les travailleurs masculins et féminins.
Art. 2. § 1er. Dans la convention collective de travail, conclue le 1er mars 1994 au sein de la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement, relative aux conditions de rémunération dans le secteur des soins aux handicapés et de l'assistance spéciale à la jeunesse (numéro d'enregistrement 35658/CO/319 - arrêté royal du 17 mars 1995 - Moniteur belge du 22 avril 1995), le texte de l'article 6, § 1er est remplacé par :
"La présente convention collective de travail fixe les rémunérations annuelles minimales et les conditions minimales d'accès.
Les barèmes de rémunérations mentionnent les conditions d'accès minimales qui doivent être remplies pour pouvoir exercer une fonction déterminée.
Par "ancienneté de service", on entend : l'ancienneté calculée sur la base des services réels effectués sans interruption volontaire dans un établissement ressortissant à la Sous-commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement de la Communauté flamande.
Les dispositions suivant ci-après ne visent qu'à déterminer des mesures de rémunération.".
§ 2. Dans la convention collective de travail, conclue le 1er mars 1994 au sein de la commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement, relative aux conditions de rémunération dans le secteur des soins aux handicapés et de l'assistance spéciale à la jeunesse (numéro d'enregistrement 35658/CO/319 - arrêté royal du 17 mars 1995 - Moniteur belge du 22 avril 1995), le texte de l'article 6, § 2 est remplacé par :
Functiegroep Minimale toegangsvereisten Gelijkgestelde kwalificaties Gelijkgesteld personeel
Logistiek personeel
Logistieke personeel
klasse 4,
Loonschaal 74.L
Barema 1 L4
Geen    Bij wijze van overgangsmaatregel de hierna vermelde personeelsleden in dienst op 1 december 1991 :
1) werknemers categorie I;
2) werknemers categorie II (met loonschaal 74.L.1, barema 2 L4 onder II);
3) werknemers categorie III (met loonschaal 74.L.2, barema 3 L4 onder III).
Logistiek personeel
klasse 3,
Loonschaal 81.L
Barema 6 L3a in dienst vóór 1 november 1993
Barema 7 L3 in dienst na 1 november 1993
Eindgetuigschrift van het :
1) hoger secundair beroepsonderwijs;
2) lager secundair technisch onderwijs
voor zover dergelijk diploma of getuigschrift voor de aanstelling in die functie vereist is;
3) relevant ervaringsbewijs voor een logistieke functie, uitgereikt door het Vlaams Subsidieagentschap voor Werk en Sociale Economie.
   Bij wijze van overgangsmaatregel de hierna vermelde personeelsleden in dienst op 1 december 1991 :
1) werknemers categorie IV (met loonschaal 81.L.1, barema 4 L3 onder IV);
2) technicus (knutselaar apparatuur);
3) technicus elektronica A3;
4) hulp in klinisch laboratorium;
5) kopiist A3.
Logistiek personeel klasse 2,
Loonschaal 88.L
Barema 8 L2
Eindgetuigschrift van het hoger secundair technisch onderwijs voor zover dergelijk diploma of getuigschrift voor de aanstelling in die functie vereist is.    1) ploegleider uit klasse 3, verantwoordelijk voor vijf voltijdse werknemers;
2) bij wijze van overgangsmaatregel de hierna vernoemde personeelsleden in dienst op 1 december 1991 :
a) werknemers categorie IV die in het bezit zijn van het eindgetuigschrift van het hoger secundair (met loonschaal 88.L.1, barema 4 L3 onder IV);
b) werknemers categorie V (met loonschaal 88.L.2, barema 5 L2 onder V);
c) technicus elektronica A2;
d) kopiist A2.
Logistiek personeel klasse 1,
Loonschaal 100.L
Barema 9 A1
1) diploma of eindgetuigschrift van technisch hoger onderwijs;
2) diploma van het hoger beroepsonderwijs (HBO5), studiegebied "industriële wetenschappen en technologie" voor zover dergelijk diploma of getuigschrift voor de aanstelling in die functie vereist is.
   De technicus elektronica A1 in dienst op 1 december 1991.
Administratief personeel
Administratief personeel klasse 3, Loonschaal 81.A
Barema 12 A3
Eindgetuigschrift van het :
1) lager secundair onderwijs;
2) hoger secundair beroepsonderwijs met specifieke oriëntatie in de administratieve richting.
   De klerk en klerk-(steno)typist (met loonschaal 81.A.1) in dienst op 1 december 1991.
Administratief personeel klasse 2, Loonschaal 88.A
Barema 10 A2
Eindgetuigschrift van het hoger secundair onderwijs.    Bij wijze van overgangsmaatregel :
1) opstellers en boekhouders klasse 2 (met loonschaal 88.A.1, barema 11 A2, boekhouding klasse II) in dienst op 1 december 1991;
2) klerken en klerken-(steno)typist in dienst op 1 december 1991 na vijf jaar dienst in die functie;
3) administratief personeel klasse 3 in dienst vóór 1 december 1991 na vijf jaar dienstan-ciënniteit (jongerenwelzijn).
Administratief personeel klasse 1,
Loonschaal 100.A
Barema 9 A1
1) eindgetuigschrift van het hoger onderwijs met een economische of op personeelsbeleid gerichte opleiding;
2) eindgetuigschrift van het hoger beroepsonderwijs (HBO5), studiegebied "handelswetenschappen en bedrijfskunde".
Diploma of eindgetuigschrift van het economisch of technisch hoger onderwijs. 1) de boekhouder klasse 1 en de economen met het vermelde diploma of eindgetuigschrift;
2) bij wijze van overgangsmaatregel economen zonder het vermeld diploma in dienst op 1 december 1991 met loonschaal 100.A.1.
Begeleidend en verzorgend personeel
Begeleidend en verzorgend personeel klasse 3,
Loonschaal 81.B
Barema 14 B3
Eindgetuigschrift van het :
1) lager secundair onderwijs;
2) hoger secundair beroepsonderwijs.
   Opvoeders klasse 3 in dienst op 1 december 1991.
Begeleidend en verzorgend personeel klasse 2B,
Loonschaal 84.B.V
Barema 15 B2B
Eindgetuigschrift van het :
1) hoger secundair beroepsonderwijs met specifieke oriëntatie in de menswetenschappelijke richting, onder meer :
a) kinderverzorg(st)er;
b) gezins- en sanitair help(st)er;
c) ziekenoppasser;
2) hoger secundair onderwijs.
Het begeleidend en verzorgend personeel klasse 2B in dienst na 1 december 1991 gaat na tien jaar dienstanciënniteit over naar de loonschaal 88.B.V, barema B2A.
   1) opvoeders klasse 2B en ADL-assistenten (met loonschaal 84.B.V.1, barema 28 B2B) in dienst op 1 december 1991;
2) bij wijze van overgangsmaatregel opvoeders klasse 3 in dienst op 1 december 1991 na tien jaar dienstanciënniteit in die functie.
Begeleidend en verzorgend personeel klasse 2A,
Loonschaal 88.B.V
Barema 16 B2A
Eindgetuigschrift van :
1) hoger secundair onderwijs met pedagogische, sociale, paramedische of artistieke oriëntatie;
2) hoger secundair onderwijs met specifieke oriëntatie van :
a) kinderverzorg(st)er;
b) sanitaire help(st)er;
c) gezins- en bejaardenhelp(st)er;
3) geregistreerde zorgkundige tewerkgesteld in een voor hun kwalificatie geëigende doelgroep.
   1) opvoeders klasse 2 en 2A in dienst op 1 december 1991;
2) opvoeders klasse 2B of begeleidend en verzorgend personeel klasse 2B na tien jaar dienstanciënniteit in die functie.
Verzorgend personeel,
Loonschaal 95.V
Barema 13 MV2
Brevet van verpleegkundige.    
Begeleidend personeel klasse 1,
Loonschaal 100.B
Barema 17 B1c
1) minstens het diploma van het hoger onderwijs met sociale, orthopedagogische, pedagogische, psychologische, paramedische, verpleegkundige of artistieke oriëntatie;
2) eindgetuigschrift van het hoger beroepsonderwijs (HBO5) studiegebied "sociaal-agogisch werk".
   Opvoeders klasse 1 in dienst op 1 december 1991.
Sociaal, paramedisch en therapeutisch personeel
Sociaal, paramedisch en therapeutisch personeel,
Loonschaal 100.S.P.T
Barema 20 MV1
Voor sociaal personeel :
hoger onderwijs met de wettelijk vereiste opleiding professioneel gerichte bachelor voor :
1) maatschappelijk werk(st)er;
2) sociaal verpleegkundige;
3) gezinswetenschappen;
4) sociale readaptatiewetenschappen.
Voor paramedische, verpleegkundig en therapeutisch personeel : hoger onderwijs met de wettelijk vereiste opleiding professioneel gerichte bachelor in de gezondheidszorg.
Hoger onderwijs met de wettelijk vereiste opleiding voor :
1) maatschappelijk werk(st)er;
2) gegradueerde verpleegkundige (A1);
3) sociaal verpleegkundige;
4) kinesitherapeut A1;
5) logopedist;
6) assistent in de psychologie;
7) orthoptist;
8) orthopedist;
9) ergotherapeut A1;
10) heropvoed(st)ers in de psychomotoriek.

Bijzondere functie (jongerenwelzijn),
Barema MV1
Hoger onderwijs met pedagogische of orthopedagogische oriëntatie.    Begeleidend personeel klasse 1 vóór 1 januari 1995 in dienst in een voorziening van categorie 7 (jongerenwelzijn).
Diensthoofd paramedicus vanaf acht of meer voltijdse equivalenten paramedici in de voorziening, Barema 18 B1b Minstens twee jaar dienstanciënniteit als paramedicus.    
Coördinator-paramedicus vanaf drie diensthoofd-en-paramedici in de voorziening, Barema 19 B1a Minstens drie jaar dienstanciënniteit als paramedicus of minstens één jaar dienstanciënniteit als diensthoofd-paramedicus.    
Hoofdopvoeder/hoofdbegeleider
Hoofdopvoeder/hoofdbegeleider,
Loonschaal 107.H
Barema 18 B1b
1) begeleidend personeel klasse 1 met twee jaar dienstanciënniteit als opvoed(st)er of als lid van het begeleidend personeel klasse 1;
2) de maatschappelijk werk(st)er, paramedicus of therapeut met twee jaar dienstanciënniteit.
   De hoofdopvoeders in dienst op 1 december 1991.
Opvoeder-groepschef/eerste begeleider
Opvoeder-groepschef,
Loonschaal 112.O.G
Barema 19 B1a
Eerste begeleider (jongerenwelzijn),
Barema B1a
1) de hoofdopvoeder/
hoofdbegeleider met minstens één jaar dienstanciënniteit;
2) begeleidend personeel klasse 1 met drie jaar dienstanciënniteit als opvoed(st)er of als lid van het begeleidend personeel klasse 1;
3) maatschappelijk werk(st)er, paramedicus, verpleegkundige of therapeut met drie jaar dienstanciënniteit.
   De opvoeders-groepschefs in dienst op 1 december 1991.
Diensthoofd maatschappelijk werk
Diensthoofd maatschappelijk werk,
Barema 18 B1b
Voorzieningen met drie of meer voltijdse equivalenten maatschappelijk werk(st)ers of sociaal verpleegkundigen.
Maatschappelijk assistent of sociaal verpleegkundige met twee jaar anciënniteit.    
Licentiaten/masters
Loonschaal 127
Barema 21 L1
1) universitair diploma van het studiegebied psychologie en pedagogische wetenschappen, revalidatiewetenschappen en kinesitherapie, criminologie;
2) diploma hoger onderwijs met de wettelijk vereiste opleiding master in de kinesitherapie of revalidatiewetenschappen.
Universitair diploma in de :
1) psychologie;
2) pedagogiek;
3) orthopedagogiek;
4) kinesitherapie of revalidatiewetenschappen;
5) criminologie.

Bijzondere functie met universitair diploma (jongerenwelzijn),
Barema L1
Universitair diploma.    
Geneesheren-omnipractici
Loonschaal 10/3
Barema 26 G1
Wettelijk universitair diploma.    
Geneesheren-specialisten
Loonschaal 13/3
Barema 27 GS
Wettelijk universitair diploma.    
Verantwoordelijke of directeur
Verantwoordelijke
1) diensten plaatsing in gezinnen,
Barema 22 K5
2) diensten begeleid wonen, Loonschaal 112.D
Barema 19 B1a
3) diensten zelfstandig wonen,
Loonschaal 135.D
Barema 22 K5
Ten minste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs.    
Verantwoordelijke residentiële voorziening tot 12 bedden (jongerenwelzijn),
Barema B1a
1) de hoofdopvoeder/hoofdbegeleider met minstens één jaar dienstanciënniteit;
2) begeleidend personeel klasse 1 met drie jaar dienstanciënniteit als opvoed(st)er of als lid van het begeleidend personeel klasse 1;
3) maatschappelijk werk(st)er, paramedicus, verpleegkundige of therapeut met drie jaar dienstanciënniteit.
   
Directeur ambulante dienst vanaf 36 plaatsen (jongerenwelzijn),
Barema K5
Universitair diploma.    
Directeur instellingen
Directeur instellingen 6-12 plaatsen,
Loonschaal 135.D
Barema 22 K5
Tenminste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs.    
Directeur instellingen 13-29 plaatsen,
Loonschaal 135.D
Barema 22 K5
Tenminste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs.    
Directeur instellingen 30-59 plaatsen, Loonschaal 140
Barema 23 K3
Tenminste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs.    
Directeur instellingen 60-89 bedden,
Loonschaal 145
Barema 24 K2
Universitair diploma.    Diploma van niet-universitair hoger onderwijs met vijf jaar ervaring.
Directeur instellingen met 90 of meer plaatsen,
Loonschaal 150
Barema 25 K1
Universitair diploma.    Diploma van niet-universitair hoger onderwijs met vijf jaar ervaring.
Onderdirecteur,
Loonschaal 135
Barema 22 K5
Tenminste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs.    
Directiemedewerker afdeling met erkenning 75-90 bedden of 150-179 plaatsen,
Barema 22 K5
1) tenminste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs;
2) eindgetuigschrift van het hoger beroepsonderwijs (sociaal hoger onderwijs van het korte type en voor sociale promotie).
   
Administratief medewerker van de directie voorzieningen met erkenning voor minder dan of gelijk aan 90 bedden of plaatsen,
Barema 9 A1
1) tenminste houder van het diploma niet-universitair hoger onderwijs;
2) eindgetuigschrift van het hoger beroepsonderwijs (sociaal hoger onderwijs van het korte type en voor sociale promotie).
   
Groupe de fonctions Conditions minimales d'accès Qualifications assimilées Personnel assimilé
Personnel logistique
Personnel logistique classe 4, catégorie salariale 741 barème 1 L4 Aucune    Mesure transitoire : les membres du personnel énumérés ci-après, en service au 1er décembre 1991 :
1) travailleurs catégorie I;
2) travailleurs catégorie II (catégorie salariale 74 L1, barème 2 L4 sous II);
3) travailleurs catégorie III (catégorie salariale 74 L2, barème 3 L4 sous III).
Personnel logistique classe 3, catégorie salariale 811, barème 6 L3a, en service avant le 1er novembre 1993, barème 7 L3 en service après le 1er novembre 1993 Certificat de fin d'études de :
1) l'enseignement secondaire supérieur professionnel;
2) l'enseignement secondaire inférieur technique (pour autant qu'un diplôme ou certificat soit requis pour la désignation dans la fonction);
3) certificat d'expérience requis pour une fonction logistique, délivré par la "Vlaams Subsidieagentschap voor Werk en Sociale Economie".
   Mesure transitoire : les membres du personnel énumérés ci-après, en service au 1er décembre 1991 :
1) travailleurs catégorie IV (catégorie salariale 81 L1, barème 4 L3 sous IV);
2) technicien (bricoleur équipement);
3) technicien électronique A3;
4) assistant en laboratoire clinique;
5) copiste A3.
Personnel logistique classe 2, catégorie salariale 88 L, barème 8 L2 Certificat de fin d'études de l'enseignement secondaire supérieur technique pour autant qu'un diplôme ou certificat soit requis pour la désignation dans la fonction.    1) chef d'équipe de classe 3, responsable de cinq travailleurs temps plein;
2) mesure transitoire : les membres du personnel énumérés ci-après, en service au 1er décembre 1991 : a) travailleurs catégorie IV en possession d'un certificat de fin d'études de l'enseignement secondaire supérieur (catégorie salariale 88 L1, barème 4 L3 sous IV);
b) travailleurs catégorie V (catégorie salariale 88 L2, barème 5 L2 sous V);
c) technicien électronique A2;
d) copiste A2.
Personnel logistique classe 1, catégorie salariale 1001, barème 9 A1 1) diplôme ou certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur technique;
2) diplôme de l'enseignement supérieur professionnel (HB05), domaine "sciences industrielles et technologie" pour autant qu'un diplôme ou certificat soit requis pour la désignation dans la fonction.
   Le technicien électronique A1 en service au 1er décembre 1991.
Personnel administratif
Personnel administratif classe 3, catégorie salariale 81 A, barème 12 A3 Certificat de fin d'études de :
1) l'enseignement secondaire inférieur;
2) l'enseignement secondaire supérieur professionnel avec orientation spécifiquement administrative.
   Clerc et clerc-(sténo)dactylo (catégorie 81 A1) en service au 1er décembre 1991.
Personnel administratif classe 2, catégorie salariale 88 A, barème 10 A2 Certificat de fin d'études de l'enseignement secondaire supérieur.    Mesure transitoire :
1) les rédacteurs et comptables de classe 2 (catégorie salariale 88 A1, barème 11 A2, comptabilité cl. II), en service au 1er décembre 1991;
2) les clercs et clercs-(sténo)dactylos, en service au 1er décembre 1991, après cinq ans de service dans la fonction;
3) personnel administratif de classe 3, en service avant le 1er décembre 1991 après cinq ans d'ancienneté de service (assistance à la jeunesse).
Personnel administratif classe 1, catégorie salariale 100 A, barème 9 A1 1) certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur avec une formation orientée économie ou gestion du personnel;
2) certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur professionnel (HB05), domaine "sciences commerciales et gestion d'entreprise".
Diplôme ou certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur économique ou technique. 1) le comptable classe 1 et les économes porteurs dudit diplôme ou certificat de fin d'études;
2) mesure transitoire : les économes sans le diplôme susmentionné, en service au 1er décembre 1991 en catégorie salariale 100 A1.
Personnel d'accompagnement et soignant
Personnel d'accompagnement et soignant classe 3, catégorie salariale 81 B, barème 14 B3 Certificat de fin d'études de :
1) l'enseignement secondaire inférieur;
2) l'enseignement secondaire supérieur professionnel.
   Educateurs classe 3, en service au 1er décembre 1991.
Personnel d'accompagnement et soignant classe 2B, catégorie salariale 84 BV, barème 15 B2B Certificat de fin d'études de :
1) l'enseignement secondaire supérieur professionnel avec orientation spécifique en sciences humaines, notamment :
- puériculture;
- aide familiale et sanitaire;
- garde-malade;
2) l'enseignement secondaire supérieur. Le personnel d'accompagnement et soignant de classe 2B, en service après le 1er décembre 1991, passe, après dix ans d'ancienneté de service, à la catégorie salariale 88BV, barème B2AB2A.
   1) éducateurs classe 2B et assistants AVQ (catégorie salariale 84 BV1, barème 28 B2B), en service au 1er décembre 1991;
2) comme mesure transitoire, les éducateurs classe 3, en service au 1er décembre 1991, après dix ans d'ancienneté de service dans la fonction.
Personnel d'accompagnement et soignant classe 2A, catégorie salariale 88BV, barème 16 B2A Certificat de fin d'études de :
1) l'enseignement secondaire supérieur à orientation pédagogique, sociale, paramédicale ou artistique;
2) l'enseignement secondaire supérieur professionnel avec orientation spécifique de :
- puériculture;
- aide sanitaire;
- aide familiale et séniors;
3) soignant enregistré occupé dans un groupe cible convenant à sa qualification.
   1) éducateurs classe 2 et 2A, en service au 1er décembre 1991;
2) éducateurs classe 2B ou personnel d'accompagnement et soignant classe 2B après dix ans d'ancienneté de service dans la fonction.
Personnel infirmier catégorie salariale 95V, barème 13 MV2 Brevet d'infirmier.    
Personnel d'accompagnement classe 1, catégorie salariale 100B, barème 17 B1c 1) Au moins le diplôme de l'enseignement supérieur à orientation sociale, orthopédagogique, pédagogique, psychologique, paramédicale, infirmière ou artistique;
2) certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur professionnel (HB05), domaine "travail socio-agogique".
   Educateurs classe 1, en service au 1er décembre 1991.
Personnel social paramédical et thérapeutique
Personnel social, paramédical et thérapeutique, catégorie salariale 100 SPT, barème 20 MV1 Pour le personnel social :
L'enseignement supérieur avec la formation légalement requise de bachelor professionnel pour :
- travailleur social;
- infirmier social;
- sciences familiales;
- sciences de réadaptation sociale.
Pour le personnel paramédical, infirmier et thérapeutique :
Enseignement supérieur avec la formation légalement requise de bachelor professionnel en soins de santé.
L'enseignement supérieur avec la formation légalement requise pour :
- travailleur social;
- infirmier gradué (A1);
- infirmier social;
- kinésithérapeute A1;
- logopède;
- assistant en psychologie;
- orthopticien;
- orthopédiste;
- ergothérapeute A1;
- rééducateurs en psychomotricité.

Fonction spéciale (assistance à la jeunesse) barème MV1 Enseignement supérieur à orientation pédagogique ou orthopédagogique.    Personnel d'accompagnement classe 1, en service avant le 1er janvier 1995 dans un établissement de classe 7 (assistance à la jeunesse).
Chef de service paramédical à partir de huit paramédicaux équivalents temps plein ou plus dans l'établissement barème 18 B1b Au moins deux ans d'ancienneté de service comme paramédical.    
Coordinateur paramédical à partir de trois chefs de service paramédicaux dans l'établissement barème 19 B1a Au moins trois ans d'ancienneté de service comme paramédical ou au moins un an d'ancienneté de service comme chef de service paramédical.    
Chef-éducateur / Chef-accompagnateur
Chef-éducateur / Chef-accompagnateur, catégorie salariale 107 H, barème 18 B1b 1) Personnel d'accompagnement classe 1 avec deux ans d'ancienneté de service comme éducateur ou membre du personnel d'accompagnement classe 1 2) assistant social, paramédical ou thérapeute avec deux ans d'ancienneté de service.    Les chefs-éducateurs en service au 1er décembre 1991.
Educateur-Chef de groupe / Premier accompagnateur
Educateur-Chef de groupe catégorie salariale 112.0 G, barème 19 B1a Premier accompagnateur (assistance à la jeunesse) barème B1a 1) chef-éducateur/chef-accompagnateur avec au moins un an d'ancienneté de service;
2) personnel d'accompagnement classe 1 avec trois ans d'ancienneté de service comme éducateur ou membre du personnel d'accompagnement classe 1;
3) assistant social, paramédical ou thérapeute avec deux ans d'ancienneté de service.
   Educateurs-chefs de groupe en service au 1er décembre 1991.
Chef de service travail social
Chef de service travail social barème 18 B1b, établissements avec trois ou plus équivalents temps plein assistants sociaux ou infirmiers sociaux Assistant social ou infirmier social avec deux ans d'ancienneté.    
Licenciés / Masters
Catégorie salariale 127, barème 21 L1 1) diplôme universitaire dans le domaine sciences psychologiques et pédagogiques, sciences de rééducation et kinésithérapie, criminologie;
2) diplôme de l'enseignement supérieur avec la formation légalement requise de master en kinésithérapie ou sciences de rééducation.
Diplôme universitaire en :
1) psychologie;
2) pédagogie;
3) orthopédagogie;
4) kinésithérapie ou sciences de rééducation;
5) criminologie.

Fonction spéciale avec diplôme universitaire (assistance à la jeunesse) barème L1 Diplôme universitaire.    
Médecins généralistes
Catégorie salariale 10/3, barème 26 G1 Diplôme légal de l'enseignement universitaire.    
Médecins spécialistes
Catégorie salariale 13/3, barème 27 GS Diplôme légal de l'enseignement universitaire.    
Responsable ou directeur
1) Responsable services de placement familial barème 22 K5
2) Services Habitation accompagnée catégorie salariale 112 D, barème 19 B1a 3) Services d'habitation autonome catégorie salariale 135 D, barème 22 K5
Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire.    
Responsable établissement résidentiel jusqu'à 12 lits (assistance à la jeunesse) barème B1a 1) chef-éducateur/chef-accompagnateur avec au moins un an d'ancienneté de service;
2) personnel d'accompagnement classe 1 avec trois ans d'ancienneté de service comme éducateur ou membre du personnel d'accompagnement classe 1;
3) assistant social, paramédical ou thérapeute avec deux ans d'ancienneté de service.
   
Directeur service ambulant à partir de 36 places (assistance à la jeunesse) barème K5 Diplôme universitaire.    
Directeur établissements
Directeur établissements 6 à 12 places catégorie salariale 135 D, barème 22 K5 Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire.    
Directeur établissements 13 à 29 places catégorie salariale 135 D, barème 22 K5 Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire.    
Directeur établissements 30 à 59 places catégorie salariale 140, barème 23 K3 Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire.    
Directeur établissements 60 à 89 lits catégorie salariale 145, barème 24 K2 Diplôme universitaire.    Diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire avec cinq ans d'expérience
Directeur établissements 90 places ou plus catégorie salariale 150, barème 25 K1 Diplôme universitaire.    Diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire avec cinq ans d'expérience
Sous-directeur catégorie salariale 135, barème 22 K5 Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire.    
Collaborateur de direction section avec agréation 75 à 90 lits ou 150 à 179 places barème 22 K5 1) Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire;
2) Certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur professionnel (enseignement supérieur social de type court et de promotion sociale).
   
Collaborateur administratif de la direction établissements avec agréation pour 90 lits ou places ou moins barème 9 A1 1) Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire;
2) Certificat de fin d'études de l'enseignement supérieur professionnel (enseignement supérieur social de type court et de promotion sociale).
   

§ 3. Dans la convention collective de travail relative aux conditions de rémunération dans le secteur des soins aux handicapés et de l'assistance spéciale à la jeunesse, conclue à la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement le 1er mars 1994 (numéro d'enregistrement 35658/CO/319 - arrêté royal du 17 mars 1995 - Moniteur belge du 22 avril 1995), le titre du chapitre VIII et le texte de l'article 14, § 1er est remplacé par :
"CHAPITRE VIII. - Rémunération minimum garantie
Art. 14. § 1er. Il est garanti aux membres du personnel une rémunération annuelle brute minimum de 516 679 BEF, allocation de foyer ou de résidence incluse. Ce montant est rattaché à l'indice-pivot 102,02 (base 1988).".
A la conclusion de la présente convention collective de travail, la rémunération annuelle brute minimum (base temps plein) s'élève depuis le 1er janvier 2013 à 16 244,56 EUR, la rémunération mensuelle brute minimum (base temps plein) à 1 716,78 EUR.
Art. 3. Par la convention collective de travail du 27 juin 1995 relative aux conditions de rémunération pour le secteur "Centra voor Kinderzorg en Gezinsondersteuning" (numéro d'enregistrement 39512/CO/319 - arrêté royal du 23 mai 1997 - Moniteur belge du 30 septembre 1997) et la convention collective de travail du 20 février 2001 pour l'harmonisation des salaires dans les "Centra voor Kinderzorg en Gezinsondersteuning" et les "Centra voor Integrale Gezinszorg" (numéro d'enregistrement 63335/CO/319 - arrêté royal du 17 janvier 2003 - Moniteur belge du 2 avril 2003), toutes deux conclues dans la Sous-commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement de la Communauté flamande, le champ d'application de la convention collective de travail visée à l'article 2 est étendue aux "Centra voor Kinderzorg en Gezinsondersteuning".
Les dispositions visées à l'article 2 de la présente convention collective de travail s'appliquent dès lors également aux "Centra voor Kinderzorg en Gezinsondersteuning".
Art. 4. Par la convention collective de travail du 29 avril 1996 relative aux conditions de rémunération pour le secteur "Centra voor Integrale Gezinszorg" (numéro d'enregistrement 43152/CO/319 - arrêté royal du 3 décembre 2006 - Moniteur belge du 25 janvier 2007) et la convention collective de travail du 20 février 2001 pour l'harmonisation des salaires dans les "Centra voor Kinderzorg en Gezinsondersteuning" et les "Centra voor Integrale Gezinszorg" (numéro d'enregistrement 63335/CO/319 - arrêté royal du 17 janvier 2003 - Moniteur belge du 2 avril 2003), toutes deux conclues dans la Sous-commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement de la Communauté flamande, le champ d'application de la convention collective de travail visée à l'article 2 est étendu aux "Centra voor Integrale Gezinszorg.".
Les dispositions visées à l'article 2 de la présente convention collective de travail s'appliquent dès lors également aux "Centra voor Integrale Gezinszorg.".
Art. 5. § 1er. Pour les centres autonomes d'aide sociale générale s'applique le tableau ci-après concernant les barèmes/catégories salariales et conditions de qualification.
Les références à et l'application des barèmes/catégories salariales mentionnés se conforme aux références à et l'application des barèmes/catégories salariales de la convention collective de travail relative aux conditions de rémunération dans le secteur des soins aux handicapés et de l'assistance spéciale à la jeunesse, conclue le 1er mars 1994 à la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement (numéro d'enregistrement 35658/CO/319 - arrêté royal du 17 mars 1995 - Moniteur belge du 22 avril 1995).
Le tableau ci-après fixe les salaires annuels minima et les conditions d'accès minimales auxquelles il doit être satisfait pour pouvoir exercer une fonction déterminée.
Il est laissé cependant aux parties la latitude de convenir de conditions plus favorables, tenant notamment compte de l'aptitude particulière et des mérites personnels des intéressés.
Elles ne peuvent aucunement porter préjudice aux dispositions plus favorables pour les travailleurs, là où une telle situation existe.
La conversion des rémunérations brutes annuelles barémiques vers les rémunérations brutes mensuelles et rémunérations brutes horaires correspondantes, ainsi que la liaison des rémunérations à l'indice s'applique de la même manière que pour les rémunérations dans secteur des soins aux handicapés et de l'assistance spéciale à la jeunesse.
Par "ancienneté de service", on entend : l'ancienneté calculée sur la base des services réels effectués sans interruption volontaire dans un établissement ressortissant à la Sous-commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement de la Communauté flamande.
Classe Barème Conditions minimales d'accès
Personnel logistique
4 L4 Pas de dispositions particulières.
3 L3 Soit :
- enseignement secondaire supérieur professionnel;
- enseignement secondaire inférieur technique;
- certificat d'expérience requis pour une fonction logistique, délivré par la "Vlaams Subsidieagentschap voor Werk en Sociale Economie".
2 L2 Enseignement secondaire supérieur technique pour autant que ce diplôme ou certificat soit requis pour la désignation dans la fonction.
1 A1 Chef d'équipe de classe 3 soit :
- enseignement supérieur technique;
- enseignement supérieur professionnel (HB05), domaine "sciences industrielles et technologie" pour autant que ce diplôme ou certificat soit requis pour la désignation dans la fonction.
Personnel administratif
3 A3 Enseignement secondaire inférieur ou enseignement secondaire supérieur professionnel avec orientation spécifiquement administrative.
2 A2 Enseignement secondaire supérieur personnel administratif de classe 3, en service avant le 1er décembre 1991 après cinq ans d'ancienneté de service dans la fonction.
1 A1 Enseignement supérieur technique ou enseignement supérieur professionnel (HB05), domaine "sciences commerciales et gestion d'entreprise".
Personnel aidant
Responsable B1a Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire à orientation sociale, pédagogique, psychologique, infirmière, paramédicale ou artistique.
Trois ans d'ancienneté de service comme accompagnateur/aidant de classe 1.
Assistant social, paramédical thérapeute ou infirmier avec 3 ans d'ancienneté de service. Mesures transitoires : les membres du personnel qui, au 31 décembre 1992, étaient subsidiables en tant que responsables sont assimilés.
Aidant classe 1 B1c Au moins détenteur d'un diplôme de l'enseignement supérieur non-universitaire à l'orientation sociale, pédagogique, psychologique, infirmière, paramédicale ou artistique.
Mesures transitoires : les membres du personnel qui, au 31 décembre 1992, étaient subsidiables en tant qu'éducateurs de classe 1 sont assimilés.
Aidant classe 2A B2a Soit, au moins, le certificat qualifiant de l'enseignement secondaire supérieur à orientation pédagogique, sociale, paramédicale ou artistique. Soit l'enseignement secondaire supérieur professionnel avec orientation spécifique de :
- puériculture;
- aide sanitaire;
- aide familiale et seniors;
- infirmier enregistré,
occupé dans un groupe cible convenant à sa qualification.
Soit, dix ans d'ancienneté de service comme accompagnateur/aidant de classe 2B.
Mesures transitoires : les membres du personnel qui, au 31 décembre 1992, étaient subsidiables en tant qu'éducateurs de classe 2A sont assimilés.
Aidant classe 2B B2b Au moins un certificat de l'enseignement secondaire supérieur ou un certificat qualifiant de l'enseignement secondaire supérieur professionnel avec orientation spécifique en sciences humaines.
Mesures transitoires : les membres du personnel qui, au 31 décembre 1992, étaient subsidiables en tant qu'éducateurs de classe 2B sont assimilés.
Aidant pour lequel un diplôme universitaire a été requis lors de la sollicitation L1 Fonction sociale ou thérapeutique avec formation universitaire.
Accompagnateur d'équipe (cf. niveau chef-éducateur) B1b Cf. aidant classe 1 ou assimilation sur la base de compétence d'expérience.
Coordinateur plusieurs équipes (cf. niveau éducateur chef de groupe) B1a Cf. aidant classe 1 ou assimilation sur la base de compétence d'expérience.

§ 2. Il est garanti aux membres du personnel une rémunération annuelle brute minimum de 516 679 BEF, allocation de foyer ou de résidence incluse. Ce montant est rattaché à l'indice-pivot 102,02 (base 1988).
A la conclusion de la présente convention collective de travail, la rémunération annuelle brute minimum (base temps plein) s'élève depuis le 1er janvier 2013 à 16 244,56 EUR, la rémunération mensuelle brute minimum (base temps plein) à 1 716,78 EUR.
Art. 6. Cette convention collective de travail prend effet le 1er janvier 2013 et est conclue pour une durée indéterminée.
Elle peut être dénoncée par chacune des parties moyennant le respect d'un délai de préavis de six mois, notifié par lettre recommandée à la poste, adressée au président de la Commission paritaire des établissements et services d'éducation et d'hébergement.
Vu pour être annexé à l'arrêté royal du 18 décembre 2015.
Le Ministre de l'Emploi,
K. PEETERS



Strada lex est développé par DBiT une filiale de Larcier